Les robots Kompaï Robotics presque aussi réactifs que l’homme grâce à la 5G


Les robots Kompaï Robotics

presque aussi réactifs que l’homme grâce à la 5G

Depuis 2016, la start-up Kompaï Robotics, située à Bidart dans le pays Basque, conçoit et développe des robots pour le secteur de la santé (hôpitaux et EHPAD). Des robots multi-tâches, multi-compétences, de 1 mètre 30 et de 45 kilos aussi utiles aux soignants qu’aux soignés ! Pour les premiers, les robots sont une véritable aide logistique. Aux seconds, ils apportent divertissement, assistance physique et favorisent même le lien social. Seule contrainte : la connexion Internet. Une problématique à laquelle pourrait répondre la 5G. C’est en tout cas ce qui ressort de l’expérimentation réalisée à l’automne 2020 par Kompaï Robotics aux côtés du Orange 5G Lab. 

Kompaï Robotics a expérimenté la 5G !

Secteur d’activité
La robotique dédiée au milieu hospitalier et médico-social.
Solution
Kompaï Robotics, des robots qui aident les personnes fragilisées  soumises à une hospitalisation, une convalescence, souffrant d’une perte d’autonomie due à un handicap ou à l’âge. Une solution d’assistance et de télé-présence qui permet aussi d’aider et de soulager le personnel de santé.
Problématique de la start-up
Améliorer la communication entre le robot et l’interface de contrôle tout en renforçant la sécurité ; améliorer la réactivité des fonctionnalités du robot grâce à une meilleure connexion Internet.
Atout de la 5G​
- Une faible latence qui apporte plus de sécurité grâce à une prise de contrôle plus fiable des robots. - Un débit plus important, plus rapide et surtout autonome (aucune contrainte d’installation ni dépendance à un réseau local : idéal dans les lieux ne disposant pas d’Internet ou seulement d’une connexion très faible) - Un débit descendant plus rapide (téléchargement de plus de données en un temps réduit, ce qui permet une plus grande réactivité du robot et donc une utilisation/interaction plus fluide pour les utilisateurs)

Des fonctionnalités variées qui nécessitent une connexion Internet fiable

Kompaï Robotics est un robot modulable doté d’une architecture logicielle ouverte. Une particularité qui permet à chaque lieu de santé de formater au plus près de ses besoins son assistant robot de santé. Y compris d’un point de vue matériel : poignée pour se lever, structure d’aide à la marche, tablette tactile…

Précédent
Suivant

Le mot d'Anthony Caron, développeur chez Kompaï Robotics

« Le robot Kompaï Robotics peut par exemple servir de déambulateur. Grâce à son système breveté, il est capable d’analyser la vitesse d’avancée de la personne qui s’en sert comme appui physique. C’est également un outil de divertissement :  vidéos, musiques, jeux cognitifs, assistance vocale et graphique… Kompaï Robotics stimule la mémoire des patients, leur permet de rester actifs et en contact avec leur proche, entre autres. Enfin, c’est une aide logistique et de surveillance pour les soignants. En pratique, les robots Kompaï Robotics sont capables d’effectuer des tournées de surveillance. Équipés de caméras, ils peuvent filmer ce qui les entoure et alerter le personnel soignant en cas de chute d’un patient, par exemple. » 

Habituellement, les robots Kompaï Robotics sont connectés à la Wifi des hôpitaux et des EHPAD. Pour autant, ils sont très régulièrement contraints – notamment dans les EHPAD – d’utiliser la 4G : la couverture Wifi n’étant pas toujours d’une qualité suffisante. 

Chaque robot est doté d’une fonction de prise de contrôle à distance. Cette dernière fonctionne de pair avec des caméras installées sur le robot, précise le développeur. Elle nécessite d’avoir une bande passante importante, car pour disposer d’une bonne qualité d’image et d’une bonne communication avec le robot, une grande quantité de données est envoyée du robot vers notre serveur. Tout l’intérêt de l’expérimentation avec l’équipe Orange 5G Lab était de voir si avec la 5G, nous allions pouvoir améliorer voire augmenter ce flux de données.

Expérimentation 5G : un vrai travail d’équipe entre Kompaï Robotics et Orange 5G Lab

Avant l’expérimentation, Kompaï Robotics a mis en place  avec l’aide de l’équipe Orange 5G Lab – un protocole. « Il s’agissait d’un scénario qui devait mettre à rude épreuve l’utilisation Internet du robot pour pouvoir juger de la stabilité et des capacités de la 5G dans nos différents cas d’usage. L’équipe Orange 5G Lab s’est chargée de nous trouver un cadre d’expérimentations parfaitement adapté à nos besoins. Il s’agissait d’un lieu composé de différents espaces : chambre, salle de bain, lieu de vie. Nous avons connecté sans difficulté à notre robot le boitier 5G mis à notre disposition. Durant l’expérimentation, le débit Internet utilisé est monté crescendo au cours du scénario prédéfini de 15 / 20 minutes. Ce dernier a été réalisé en 4G puis en 5G afin de bien visualiser les différences. »  

En bref

Le scénario d’expérimentation des robots Kompaï Robotics

  1. Connexion à distance via le VPN (4G puis 5G) pour permettre à la start-up de prendre le contrôle de son robot. Une prise de contrôle avec une manette sans fil et deux retours caméras (grand angle et 3D). 

  2. Confrontation du robot à des situations d’urgence afin de tester la quantité et la qualité des données transmises en débit descendant et montant. 

  3. Réalisation simultanée de différentes actions alors que le robot est encore sous contrôle à distance avec caméras et manettes sans fil actifs : discussion de plusieurs minutes sur Skype, connexion à YouTube et lancement d’une vidéo, mise en route du robot en mode patrouille de surveillance, importation d’une base de données. 

4G/5G : quelles différences ?

En 5G, le débit descendant s’est avéré beaucoup plus important qu’en 4G. Résultat : du côté du robot, le téléchargement des données était beaucoup plus rapide ! Le débit montant était pour sa part relativement équivalent à la 4G. Cependant, le flux de données envoyé était plus stable et donc plus fiable. La connexion aux caméras s’est faite plus rapidement. 

Avoir moins de latence est un réel atout notamment dans les EHPAD. Pour des raisons de sécurité d’abord – il est primordial de pouvoir prendre instantanément le contrôle sur nos robots – mais aussi pour proposer aux utilisateurs une vraie fluidité d’usage.

Avec la 5G, Kompaï Robotics va pouvoir améliorer l’interaction avec ses robots et en démultiplier l’usage

Les robots Kompaï Robotics n’utilisent pas que des outils embarqués. En effet, une grande partie est dans le Cloud. De fait, certaines images – comme dans le cas d’une reconnaissance faciale – sont envoyées via Internet afin d’être traitées. Elles sont ensuite renvoyées au robot. « Un travail d’analyse d’image et de vidéo que la start-up va pouvoir améliorer et accélérer grâce au haut débit de la 5G et à sa grande fiabilité. » Autre perspective tout aussi intéressante pour Kompaï Robotics : « si avec la Wifi et la 4G en renfort, il nous est difficile d’avoir plus d’un robot dans un même établissement, la 5G pourrait potentiellement nous permettre d’avoir une flotte de robots. Elle va aussi nous rendre autonomes en matière de connectivité et par conséquent, rendre accessibles nos robots à tous les EHPAD qui ne disposent pas encore d’une bonne couverture wifi », conclut le développeur de la start-up.